e-contact  urgences

 

Se connecter


Mot de passe oublié ?
CPAS Saint-Nicolas

Mesures COVID-19

Le CPAS de Saint-Nicolas organise une permanence téléphonique pour les nouvelles demandes du lundi au vendredi de 9h00 à 11h00.
Un travailleur social vous informera des démarches à réaliser pour faire parvenir les documents nécessaires à la gestion de celle-ci.

Un seul numéro d'appel : 04/364.28.50 Taper 1 pour le CPAS

Ce numéro est également celui à utiliser pour les bénéficiaires qui souhaitent obtenir des informations ou joindre leur travailleur social.

Vous pouvez aussi adresser vos questions ou envoyer vos documents à
info@cpasdesaintnicolas.be
 

 

Chère citoyenne,

Cher citoyen,
 

Vous trouverez ci-dessous les dernières actualités relatives au COVID-19, les modalités d’accès aux services communaux ainsi qu’une synthèse des derniers communiqués de la Première Ministre Sophie WILMES.
Nous devons persévérer et toujours absolument tout mettre en œuvre pour contenir la propagation de ce virus.

SERVICES COMMUNAUX

A partir du 24 août 2020, les services sont physiquement accessibles, du lundi au jeudi, de 8h15 à 11h30 et de 13h15 à 16h30 ainsi que le vendredi de 8h15 à 11h30, selon les modalités suivantes :

  • Population : sans rendez-vous. Une permanence est organisée sur rendez-vous le vendredi de 13h15 à 16h et le samedi de 10h à 12h.
  • Etat civil : sans rendez-vous. Une permanence est organisée sur rendez-vous le vendredi de 13h15 à 16h.
  • Etrangers : sans rendez-vous les lundi, mardi et jeudi de 8h15 à 11h30 et le mercredi de 8h15 à 11h30 et de 13h15 à 16h30.
                      Sur rendez-vous les lundi, mardi et jeudi de 13h15 à 17h et le vendredi de 8h15 à 12h.
  • Autres services : sur rendez-vous uniquement
  • Service social : permanence organisée les lundis et jeudis de 9h à 11h


Les services communaux sont également accessibles, par mail et téléphone, via les adresses et numéros que vous trouverez par ailleurs sur ce site. Ils sont joignables aux heures habituelles d'ouverture.

Les accès aux bâtiments communaux restent strictement contrôlés, le nombre de personnes simultanément présentes dans les locaux étant limité.

Lors de vos déplacements à l’Administration communale, le port du masque est obligatoire.

La population demeure encouragée à commander ses documents administratifs en ligne :



MESURES FEDERALES

Le jeudi 23 juillet, le Conseil national de sécurité (CNS) a décidé de na pas activer la phase 5 du plan de déconfinement,normalement prévu à partir du 1er août,
sur base de l’accord des experts du GEES qui repose sur l'évolution de la situation épidémiologique et son rebond actuel.
Le CNS du 27 juillet, sur base des nouvelles informations sanitaires, a décidé de renforcer la stratégie à deux volets – national et local – pour faire face à la résurgence du virus. A ce titre, à la suite du CNS de ce 20 août, de nouvelles mesures sont adoptées.

Les mesures en vigueur ces dernières semaines avaient pour objectif, outre la stabilisation de notre situation sanitaire, d’immuniser la rentrée scolaire – c’est-à-dire que la circulation du virus soit suffisamment maîtrisée pour permettre à tous les enfants de retourner à l’école.
Tous les élèves pourront donc reprendre l’école, tous niveaux d’enseignement confondus, sur base du « code jaune » établit par les communautés. Pour rappel, le code jaune fait référence à une situation où la présence du virus est toujours active bien que contrôlée. Ce système permettra une semaine scolaire normale de 5 jours, sous réserve du respect de certaines mesures sanitaires, comme le port obligatoire d’un masque pour les élèves de plus de 12 ans et pour les enseignants et la suspension de certaines activités extrascolaires dans l’enseignement secondaire.
Outre ce régime commun, dans les communes où des pics de contaminations seraient constatés, un passage à un code de couleur orange sera alors décidé par les ministres de l’Education. Ce code de couleur implique des aménagements, comme un nombre réduit de jours de cours pour les deuxième et troisième degrés de l’enseignement secondaire. Les parents, enfants et enseignants seront informés par les écoles.
Au niveau de l’enseignement supérieur, étant donné la date de rentrée scolaire plus tardive, des consultations ont encore lieu pour harmoniser les règles qui s’appliqueront sur les campus étudiants.

Les six règles d’or restent en vigueur:

  • La bulle sociale de chaque individu se limite toujours à 5 personnes, toujours les mêmes, pour les prochaines semaines et ce, pour un foyer tout entier et non par personne. Les enfants de moins de 12 ans ne comptent pas dans ces 5 personnes. Ces 5 personnes sont des gens en plus du foyer avec qui des contacts rapprochés ont lieu, c’est-à-dire des contacts pendant lesquels les distances de sécurité ne sont pas toujours assurées;
  • Les rassemblements non-encadrés comme les réunions de famille ou entre amis sont limitées à un maximum de 10 personnes (enfant de moins de 12 ans non-compris). Cette limite s’applique également aux réceptions et aux banquets. Les mesures générales concernant les contacts sociaux sont difficilement tenables à plus long-terme. Nous devons pouvoir sortir de la gestion de crise pour s’engager dans une dynamique à long-terme de gestion de risques. Nous devons être en mesure de réinventer de manière pérenne notre façon d’entretenir nos contacts sociaux. Afin de le faire le plus normalement possible tout en préservant la santé de toutes et tous, il a été demandé aux experts du Celeval – avec l’appui d’autres spécialistes comme par exemple des psychologues – de se pencher prioritairement sur cette question.

    Par ailleurs, il est demandé à chacun :
     

  • Le respect des règles d’hygiène;
  • Le fait de privilégier les activités en extérieur;
  • La prise de précautions supplémentaires pour les personnes à risque;
  • Le respect des distances de sécurité;

  • Le port du masque reste obligatoire :

- dans les marchés, brocantes et fêtes foraines ;

- dans les rues commerçantes et tout endroit privé ou public à forte fréquentation tels que définis par les autorités locales. Concernant notre commune, vous trouverez, en suivant ce lien, l'arrêté précisant les lieux de l'entité où le port du masque est obligatoire ;

- dans l’ensemble des bâtiments publics pour les parties accessibles au public ;

- dans les établissements de l’HoReCa, sauf quand les personnes sont assises à leur table.

 

Dans tous les autres cas, le port du masque reste fortement recommandé, d’autant plus dans les situations où les distances de sécurité ne pourraient pas être respectées.

 

  • L’heure de fermeture des magasins de nuit est fixée à 22 heures.

 

  • Il est toujours demandé aux clients de l’Horeca de compléter un formulaire pour pouvoir être rapidement prévenus en cas de foyer épidémiologique. Les informations recueillies seront supprimées après 14 jours et ne pourront pas être utilisées à d’autres fins que le contrôle de l’épidémie.

 

  • A partir du 1er septembre, les réceptions après les funérailles pourront avoir lieu avec 50 personnes au maximum, dans le respect des règles qui s’appliquent pour le secteur de l’Horeca. Le prochain CNS se penchera sur la question d’un éventuel assouplissement des règles pour les réceptions de manière générale.

 

  • Pour les événements encadrés et régis par des protocoles, les bourgmestres ont la charge de réévaluer de façon scrupuleuse les activités qu’ils organisent ou qu’ils ont déjà autorisés sur leur territoire, eu égard à l’évolution épidémiologique.Jusqu'au 31 août inclus, les événements attirant un large public sont limités à un maximum 100 personnes en intérieur et 200 personnes en extérieur avec le port du masque obligatoire. A partir du 1er septembre, concernant les audiences, le nombre maximum de personnes admises dans un public – lors d’événements sportifs, au théâtre, dans le cadre d’activités culturelles, dans les lieux de culte, les salles de congrès ou encore les auditoires – sera étendu à 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur. Le port du masque reste obligatoire tout comme le respect des règles et protocoles de sécurité. Afin de donner plus de flexibilité – lorsque les règles de sécurité sont respectées – aux professionnels, il sera possible de déroger à cette règle après examen par le bourgmestre et l’autorisation des ministres compétents.

 

  • Les règles précédemment en vigueur dans les magasins, à savoir le fait de faire ses courses seul (ou accompagné d’un mineur vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance) pour une durée de 30 minutes (sauf en cas de rendez-vous) seront supprimées à partir du 24 août : il sera possible de faire ses achats à deux (ces deux personnes peuvent être accompagnées de mineurs vivant sous le même toit ou d’une personne ayant besoin d’une assistance) et ce, sans limitation de temps. Il va sans dire qu’il est fait appel au sens des responsabilités de chacun pour éviter les effets de foule.

 

  • Le tracing sera accentué dans certaines situations spécifiques où le risque d’épidémie est plus élevé car les individus sont « activement présents », c’est-à-dire en mouvement. Dans ces endroits, des informations de contact seront également demandées, comme dans les centres de bien-être et les cours de sport. Une liste complète des lieux concernés sera publiée dans le décret ministériel. A cet égard, ils seront soumis aux mêmes obligations que le secteur de l’Horeca.


Les structures suivantes sont ouvertes sous certaines conditions :


  • Piscines et centres de bien-être;
  • Parcs d’attraction et terrains de jeux intérieurs ;
  • Théâtres et cinémas ;
  • Casinos et salles de jeux ;
  • Salles de congrès ;
  • Salles de réception et de fête, dans le cadre d’événements privés (mariages, baptêmes, anniversaires), avec 10 personnes maximum, sans compter les enfants de moins de 12 ans ;

 

Par ailleurs, les règles générales déjà en vigueur restent d’application, comme le respect obligatoire des distances de sécurité, la mise en place de créneaux horaires et la gestion des foules, le nettoyage des infrastructures et le port du masque buccal.

D’autres activités ne peuvent pas redémarrer à ce stade:
 

  • Les activités liées à la vie nocturne telles que les boîtes de nuit ;
  • Les événements de masse.

 

Les activités qui restent interdites le sont car elles impliquent soit des contacts trop rapprochés entre les individus, soit des rassemblements de masse, propice à la contamination.


Pour plus d'informations, https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/maitrise-de-la-situation-sanitaire-rentree-scolaire-pour-tous-et-perspectives
 

Enfin, concernant tout séjour à l'étranger, les voyages, il convient de rappeler l’obligation depuis le 1er août pour toutes les personnes arrivant sur le territoire belge après un séjour à l’étranger de plus de 48h de remplir le Passenger Locator Form qui permet de savoir où le voyageur s’est rendu. Par ailleurs :

  • Toute personne revenant de zone rouge doit se faire tester et rester en quarantaine même si celle-ci ne présente pas de symptôme.
  • Si la personne revient de zone orange, il s’agit d’une recommandation. Cette recommandations doit toutefois être prise au sérieux, d’autant plus si la personne de retour d’une zone orange a eu des contacts à risque.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site du Ministère des Affaires Etrangères en suivant ce lien.

 

Les personnes physiquement séparées ces derniers mois parce qu’ils viennent de pays séparés et qui fournissent la preuve d’une relation durable sans être pour autant mariés, pourront traverser la frontière à partir du 1er septembre. Ces personnes seront soumises aux mêmes règles que les autres en matière de test et de quarantaine.

 

Par ailleurs, la participation active des citoyens au contact tracing avec les personnes responsables des calls centers régionaux susceptible de contacter tout un chacun est demandée.

 

DISTRIBUTION DE FILTRES POUR MASQUES

Le Gouvernement fédéral a acquis des filtres, destinés à être placés dans des masques buccaux en tissu. Attention, les autorités fédérales nous ont informés que ces filtres sont à insérer dans des masques à confectionner par les citoyens eux-mêmes et non pas dans les masques achetés par la Défense et distribués via les pharmacies (veuillez suivre ce lien pour plus d'informations).

Ces filtres peuvent être retirés jusqu'au vendredi 02 octobre, à l'Hôtel Communal de Saint-Nicolas (Rue de l'Hôtel Communal, 63). A cet effet et à cet effet uniquement, vous pouvez vous présenter sans rendez-vous dans les heures d'ouverture normales de l'Administration, disponibles par ailleurs sur ce site.

La livraison des filtres se fait au chef de ménage qui collecte les masques pour toutes les personnes domiciliées à son adresse, moyennant présentation de sa carte d'identité. Si vous n'êtes pas en mesure de les récupérer vous-même, vous pouvez envoyer une autre personne, munie d'une copie de votre carte d'identité.


Votre dévouée,
Valérie MAES,
Bourgmestre de Saint-Nicolas.

 


Action Radon: Un détecteur pour protéger votre santé ! Action Radon: Un détecteur pour protéger votre santé !
Le radon est la 2ème cause de cancer des poumons

Les projets de cartographie des zones soumises à l'aléa d'inondation Les projets de cartographie des zones soumises à l'aléa d'inondation


Marché du mercredi Marché du mercredi
CHANGEMENT DE MESURES

Covid-19 - 4 mai 2020 Covid-19 - 4 mai 2020
Clarification par rapport aux magasins de type « jardineries » et « alimentaires

112 112
Un menu à option pour les deux numéros d’urgence à partir du 11 février 2020

Coronavirus COVID-19 Coronavirus COVID-19
Informations de Monsieur le Gouverneur de la province de Lège - Monsieur Hervé JAMAR

Permis et licences de chasse par voie électronique Permis et licences de chasse par voie électronique


Voyages découvertes - Destinations 2020

du 29/03/2020 au 18/12/2020 08:00
Brochure d’excursion - Échevinat de la Culture de Saint-Nicolas
 
« Septembre 2020 »
Septembre
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930
 

Ce site est optimisé pour le navigateur Firefox.

Sécurisé, fiable et rapide, Firefox est gratuit et simple à installer.